Mercredi 18 septembre 2019
Yes We Santé !
Accueil / Dossiers / Mieux vivre son diabète grâce aux objets connectés

Mieux vivre son diabète grâce aux objets connectés

Aujourd’hui, pour mieux vivre ses problèmes de santé chroniques ou suivre intelligemment sa santé, les objets connectés sont de véritables compagnons médicaux. Cette réalité se retrouve notamment chez les patients atteints de diabète. Cette maladie doit être contrôlée et suivie au quotidien et touche un grand nombre d’individus. L’OMS (Organisation mondiale de la santé) estime qu’aujourd’hui plus de 347 millions de personnes dans le monde sont touchées par le diabète. À travers ce dossier, WeSanté vous propose de faire un tour d’horizon des différents dispositifs existants en santé connectée pour accompagner les diabétiques.

1. Suivi d’injections

  • Bee de Vigilant : un objet connecté pour le suivi des glycémies et injections

Grâce au dispositif Bee créé par la société suisse Vigilant, les personnes atteintes de diabète peuvent garder le contrôle sur leurs injections et le suivi de leur glycémie. De la taille d’un marqueur, cet objet connecté calcule le taux de sucre présent dans le sang, analyse les moyennes des glycémies et des injections d’insuline longues et rapides.

Bee peut être utilisé seul ou avec un smartphone, sur lequel sont collectées toutes les données qu’il a récolté, sous forme de graphiques hebdomadaires et mensuels, accessibles n’importe où, à n’importe quel moment. Il est également compatible avec de nombreux fabricants de stylos à injections.

banner2_21-08

2. Programmes / applications smartphones

  • Diabé’TEAM : diabète de type 1

Cette application est gratuite. Elle aide à la gestion de l’alimentation et à l’adaptation des doses d’insuline pour les personnes diabétiques de type 1. Selon l’association Enfance-Adolescence Diabète Midi-Pyrénées, promotrice du projet, il s’agit de la première application en français permettant à la fois le calcul du nombre de glucides contenus dans le repas et de la dose d’insuline à injecter.

Diabé’TEAM se veut être une aide pratique au quotidien et non un outil de suivi thérapeutique. L’application a été spécialement conçue pour les enfants et adolescents diabétiques de type 1, ce qui rend le design ergonomique.

Comment ça marche ?

L’utilisateur compose son repas en précisant les quantités qu’il s’apprête à ingérer (en indiquant le nombre de grammes ou en prenant en photographie son repas). L’application analyse ce dernier en affichant la quantité totale de glucides, de lipides et de fibres. Ensuite, l’application calcule la dose d’insuline à injecter pour le repas.

diabeteam

  • Gluci-chek : pour les patients diabétiques traités par insuline

Élaborée avec un groupe de personnes diabétiques et des professionnels de santé, cette application permet de calculer rapidement la valeur glucidique des repas mais aussi d’enregistrer les événements pouvant influencer la glycémie comme le sport ou bien le stress. On peut accéder à une base de données qui regroupe des centaines d’aliments et des informations nutritionnelles complémentaires comme la valeur énergétique, la teneur en protéines, fibres, lipides, …

140911_works-fat-layout-709x468

Il est également possible de laisser des commentaires personnels sur chaque aliment. Une synthèse hebdomadaire ou mensuelle des événements est disponible par la suite, ce qui peut s’avérer utile pour un futur rendez-vous chez le médecin. L’application peut également calculer le total glycémique de vos propres plats en fonction des aliments qui composent vos repas.

3. Bracelet connecté

  • Sugar : la smartwach destinée aux diabétiques

Pour éviter les malaises entraînés par la hausse du taux de glycémie et connaître le moment idéal pour une injection d’insuline, BOLT Group a développé une montre connectée permettant au porteur d’évaluer son niveau de sucre à toute heure.

Cet objet connecté est équipé d’un lecteur de glycémie ou capteur de glucose, que le malade doit positionner au niveau de son ventre. Porté en permanence, ce capteur permet d’obtenir des données fiables.

Le lecteur du Sugar est connecté à une montre dotée d’un écran OLED et d’un bracelet élastique. Dans le cas où le taux de glycémie du malade atteint un certain niveau, la montre connectée vibre pour indiquer qu’une injection d’insuline doit être réalisée rapidement.

Les données recueillies par les deux objets sont envoyées via Bluetooth au Smartphone de l’utilisateur qu’il peut utiliser pour suivre et analyser son niveau de glucose. Les informations récoltées par le Sugar lui permettent également de comprendre un peu plus la réaction de son corps en fonction de son alimentation et de ses activités journalières.

sugar_02_w_600

Outre les informations concernant le taux de sucre, l’application mobile permet au porteur de se renseigner sur le nombre de pas qu’il effectue quotidiennement et sur son rythme cardiaque.

Les porteurs du Sugar peuvent utiliser la montre connectée avec les lentilles oculaires conçues par Google et le groupe pharmaceutique Novartis. À l’instar de la nouvelle création de BOLT Group, ces lentilles ont été conçues pour surveiller efficacement le niveau de sucre de leurs utilisateurs. Elles sont équipées d’un détecteur de glucose permettant d’évaluer en temps réel le taux de sucre dans le fluide lacrymal de l’œil. Connectées à la montre du Sugar et couplées à ses capteurs, ces lentilles pourront envoyer des informations plus précises sur le niveau de glycémie d’une personne et aider efficacement les diabétiques dans leur quotidien.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>